Comment relaxer naturellement le système nerveux

Votre système nerveux comprend votre cerveau, votre moelle épinière et vos nerfs. L’aspect autonome ou involontaire de votre système nerveux comporte une division sympathique responsable du «combat ou du vol» et d’une division parasympathique qui aide votre corps à se reposer et à exercer les fonctions nécessaires. En cas de stress chronique ou d’événements traumatiques, la division sympathique devient active, entraînant des problèmes d’anxiété, de digestion, de tension musculaire et de sensation d’alerte hyper. Les moyens naturels de détente de la sympathie comprennent l’exercice, le yoga, la méditation, le biofeedback, le massage et l’acupuncture. Discutez de vos symptômes avec votre médecin et obtenez la permission avant de faire de l’exercice ou des thérapies alternatives.

Commencez un programme d’exercices pour réduire le stress et aidez à relâcher votre système nerveux avec le temps. Choisissez des activités telles que la marche, le jogging, le cyclisme, le yoga, le tai chi, le jardinage, l’haltérophilie ou la natation. Développez votre niveau de conditionnement physique progressivement, en commençant par 20 à 30 minutes d’exercice à la fois. Viser pendant deux heures et 30 minutes par semaine d’activité aérobie d’intensité modérée, ou une heure et 15 minutes par semaine d’activité aérobie de haute intensité.

Utilisez des exercices esprit-corps pour détendre votre système nerveux. Essayez le yoga, le tai chi ou le chi gong, qui offrent les avantages de l’exercice tout en aidant à concentrer et à calmer l’esprit. Pratiquez les exercices mentaux et corporels plusieurs fois par semaine, ou tous les jours si possible. Participez aux cours de yoga ou de tai-chi, pratiquez avec un DVD à la maison ou faites quelques poses comme décrit dans un livre.

Utilisez la méditation qui stimule les ondes cérébrales alpha associées à la relaxation de l’ensemble du système nerveux. Expérimentez avec des types de méditation, y compris la concentration sur le souffle, la vigilance, la vidange de l’esprit, la recherche d’un objet, la méditation du mouvement, l’imagerie guidée et les mantras. Pratiquez la méditation dans un endroit calme en utilisant une position confortable. Méditez à peu près à la même heure chaque jour pendant cinq minutes à demi-heure.

Essayez le biofeedback, une technique qui forme les gens à contrôler les aspects de leur physiologie, y compris la fréquence cardiaque, la tension artérielle, la tension musculaire, la température de la peau et l’activité des ondes cérébrales. Utilisez un biofeedback pour réduire les symptômes liés au stress tels que l’hypertension artérielle, les migraines, les migraines, les douleurs chroniques et l’incontinence. Consultez un spécialiste du biofeedback, qui peut être un psychiatre, un psychologue, une infirmière ou un autre type de médecin, pour obtenir un traitement.

Essayez de calmer votre système nerveux avec de l’acupuncture, ce qui supposément libère des endorphines douloureuses, oxygène les tissus et améliore la circulation afin d’éliminer le cortisol et les déchets du stress. Cherchez un acupuncteur autorisé spécialisé dans le stress et l’anxiété pour les meilleurs résultats.